Votre javascript est desactive! La navigation en sera perturbée. Rendez-vous sur cette page pour résoudre le problème
Bienvenue Se connecter
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ondine info   Ondine info   Ondine info   Ondine info
 

 
 
_______________________

 
Super Soirée festive
vendredi 15 avril 2016
 
en soutien à l'association
 
ondine.sortiedeterre@potager.org
 
 
 
_______________________________________________________________________________
 
 

Soirée festive de lancement des nouveaux projets de lassociation

* Consi'Lyon

Mise en place d’un système de lavage de bouteilles

Aujourd’hui, la grande majorité des bouteilles en verre sont cassées après utilisation puis refondues.

Le projet Consi’Lyon consiste à installer sur Lyon un système de lavage pour donner une nouvelle vie à ces bouteilles, tout en créant des emplois d’insertion locaux.

 

* On dîne anti gaspi

Carte des cueillettes à la ferme, des glanages et surplus agricoles autour de Lyon - Autofabriques de conserves et confitures, défi alimentation positive dans les quartiers

La FAO estime que 20% des fruits et légumes produits en Europe sont perdus sans avoir quitté la ferme.

On dîne anti gaspi cherche donc à permettre l’accès de familles en difficulté à des produits sains, locaux et peu chers tout en évitant un gâchis énorme de denrées alimentaires.

 
 
 
 

c'est le Jeudi 8 octobre 2015 à 17h

Espace Jean Couty

(Lyon 9ème- métro Gorge de loup)

Prix libre


 

Présentations des projets - échanges et questions

Clôturées par un « mâchon »  (buffet bio et local)

concert de la Bande à Balk

(musique festive des Balkans)
___________________________________
 
 

NOTRE CLIMAT ET NOTRE SANTÉ S'IMPOSENT

DANS NOTRE NOURRITURE !

 

Venez trouver des solutions !

 

Vendredi 9 Octobre 2015 à 19h                                  Salle Rachais

70, rue Rachais    LYON 7e

(La Guille - métro Saxe)

Débat table-ronde avec :

 

  • CHRISTIAN RÉMÉSY, célèbre nutritionniste toulousain, ancien directeur de recherche agronomique (INRA de Clermont-Ferrand), auteur de "L'alimentation durable : pour la santé de l'homme et de la planète" (ed. Odile Jacob), et de "Pour une nouvelle transition alimentaire" (Le Monde des Idées, 28.04.2015)

  • YVES-ALEXANDRE RAFALOVITCH, mèdecin généraliste lyonnais, militant contre toutes les pollutions au sein de la SERA (Santé Environnement Rhône-Alpes)

  • MICHEL BUISSON, agroéconomiste lyonnais, ancien enseignant à l'ISARA, auteur de "Conquérir la souveraineté alimentaire" (L'Harmattan)

    Le débat est suivi par des ateliers en groupes restreints où chacune, chacun peut s'exprimer pour définir des moyens pour s'en sortir collectivement.                                                      

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
__________________________________
 
 
 
 
Invitation dans le plus convivial des pays :
 
 
vient d'ouvrir à Villeurbanne
14, rue Paul Lafargue
(près des Gratte-ciel)
 
 
 
 
dans la lignée du COURT-CIRCUIT
 
___________________
 
 
C'est une grande invitation à toutes et tous
à la FÊTE DES RÉCOLTES
le samedi 26 septembre 2015 
Le BOL offre les Guinguettes
sur les Berges du Rhône
à Lyon
 
de 13h à 21h
 
 
entre le pont Wilson
et le pont de la Guille
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
*




























La « fête des récoltes » est une fête très très ancienne qui subsiste un peu partout dans le monde mais qui s'était le plus 
souvent  perdue  dans nos contrées.  Il nous a  semblé  important de la remettre au goût du jour.  Il s'agit de faire la fête 
pour la générosité de la nature et la fin de l'énorme travail agricole de l'été. C'est aussi l'occasion pour le BOL, le pôle de 
coopération sur l'alimentation de la région lyonnaise,  de permettre à toutes les structures membres du BOL d'organiser
ensemble cette fête en se rapprochant de la population.  Le Bol rassemble des systèmes de vente de paniers de produits 
locaux,  des épiceries, des restaurants, des jardins partagés, des associations d'insertion ou de développement...

 

En suscitant des possibilités de coopération entre ces structures, le BOL favorise l'émergence de projets innovants dans le domaine de l'alimentation et de l'agriculture à partir de réels besoins identifiés sur le territoire. Ces mutualisations permettent d'avancer sur la relocalisation de la nourriture et l'autonomie alimentaire. En effet, si la région lyonnaise, riche de son histoire horticole au niveau mondial, avait une longueur d'avance, elle l'a bien perdue lorsque ces dernières années ont vues s'imposer partout une alimentation uniformisée, souvent insipide et qui peut être dangereuse pour la santé. À l'inverse, lors de la FÊTE DES RÉCOLTES on pourra déguster des plats confectionnés avec des légumes et des fruits locaux et de saison issus de fermes biologiques ou paysannes. Toutes les boissons seront bien sûr bio et locales.

 
 
Nous avons fait le choix de l'innovation pour la FÊTE DES RÉCOLTES de cette année. En effet, pour cette fête ancienne, nous avons voulu donner en 2015 une façon bien actuelle d'intervenir pour se nourrir de façon saine et savoureuse, en montrant des projets innovants qui permettent la participation du public. Partez à la découverte de la « Légumerie » avec sa cuisine participative, de l'exposition du « Passe-Jardins » sur l'auto-production et prenez part aux trocs de graines pour retrouver le goût d'anciens légumes oubliés. Tout au long des Berges du Rhône, vous pourrez repérer et prendre contact avec plein d'autres structures...
 
 
Découvrez aussi lors de cette FÊTE DES RÉCOLTES, une exposition envisageant une anticipation 
intéressante de notre alimentation, mais aussi une animation sur la « permaculture », qui est un 
ensemble de pratiques et de modes de pensée visant à créer une production agricole soutenable, 
très économe en énergie et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques. Vous 
pourrez rencontrer « l'Atelier Paysan » et l'auto-construction de machines agricoles par les 
agriculteurs et agricultrices eux-mêmes, pour créer des outils adaptés et gagner du temps. Le 
projet « Consilyon » vous montrera comment concilier respect de l'environnement et création 
d'emplois locaux d'insertion en lavant des bouteilles en verre, plutôt que de les casser pour les 
refabriquer.
 
Des jeux et des animations auront lieu sur les Berges du Rhône, par exemple le jeu des légumes et 
de fruits au fil des saisons avec les structures de paniers regroupées au sein de « Raccourci » et sa 
traditionnelle distribution de pommes. Les enfants pourront fabriquer eux-mêmes des épouvantails.
Plusieurs groupes musicaux ou de cirque égayeront l'après-midi et un concert se fera en début de 
soirée pour donner un petit air de guinguettes à votre rentrée.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ondine info   Ondine info   Ondine info   Ondine info
 
Venez nous retrouver lors de
la Biennale des associations
de Villeurbanne
le dimanche 20 septembre 2015
de 11h à 18h
aux Gratte-ciel    avenue Henri Barbusse
 
 
 
 
 
Ondine info   Ondine info   Ondine info   Ondine info
 
Faisons le point sur l'association ONDINE

 

Cela fait trois ans que l'association ONDINE a démarré ses activités et nous souhaitons vous informer de l'évolution du projet!

 

L'association ONDINE a été créée, suite à six mois de discussions collectives, pour participer à la relocalisation de la nourriture et répondre à un besoin de développement de l'agriculture locale biologique. Mais elle est née aussi pour être un pont entre ville et campagne qui passe par la consolidation d'entraides et la circulation d'informations sur les luttes afin de mettre sur pied une planète préservée avec des humains responsables et solidaires. C'est pour nous essentiel de développer des terres agricoles biologiques dans l'espace périurbain, en effet l'avenir de l'humanité en dépend.

 

Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui prête la main bénévolement depuis le début de l'année 2010 pour que l'association ONDINE tourne et arrive à réaliser les objectifs décidés collectivement. Nous remercions également la coopérative « Sous'l'Cerisier » pour la mutualisation des locaux de bureau. Nous remercions l'association « ARBRALEGUMES » qui nous permet d'utiliser leur chambre froide chez l'arboriculteur Raphaël Saunier à Soucieu en Jarrest. Nous disposons aussi d'un petit entrepôt en sous-location pour les produits transformés situé en dessous du local 58, rue Raulin où se réunissent 15 associations proches de l'agriculture dont la Confédération Paysanne.

 

ONDINE est une association et merci à tous ses adhérents soit de la ville, soit de la campagne, soit en tant que membres actifs, soit en tant que membres de soutien, sans qui elle ne pourrait exister.

Michel est pour le moment permanent bénévole, tout en espérant récupérer quelques émoluments modestes dans le cadre d'études de faisabilité sur la recherche par ONDINE « de nouveaux débouchés agricoles pour le mois d'août » avec le dispositif Psader-Penap (en équipe avec Marie-Anne et Carole), ainsi que sur « la recherche foncière » au sein du comité technique pour le projet « PIRAT » (Pôle d'Initiatives pour la Relocalisation de l'Alimentation Territoriale) avec le dispositif 4-2-3 du Fonds Social Européen (mais les subventions tardent à être réglées).

 

Nous sommes heureux de vous informer que nous avons réussi à garder en CDI Olivier qui va pouvoir continuer au sein d'ONDINE dans le cadre d'un contrat aidé (avec l'aide insoupçonnée d'une personne compétente du pôle Emploi de Villeurbanne).

 

Nous avons d'autre part embauché Laurent pour la réalisation « d'une étude d'opportunité » de deux mois (novembre / décembre 2012) concernant l'éventuelle mise sur pied d'un atelier pour le lavage et le recyclage des bouteilles en verre sur l'agglomération lyonnaise dans le cadre du dispositif Psader-Penap (avec le problème du financement de la région Rhône-Alpes qui met du temps à nous régler...). Tout en continuant les prises de commandes, tournées et livraisons hebdomadires, Michel va assurer la finalisation de cette étude pour permettre sa poursuite en étude de faisabilité technique.

 

La disponibilité et la grande rigueur d'Olivier, et de Laurent, ainsi que son savoir-faire et son aide pour la compta, permettent à l'association ONDINE l'assurance d'être bien gérée administrativement tout en assurant leur mission.

 

Nous avons obtenu une aide financière de 5000 euros de la fondation « Klub Terre », qui a organisé un Appel à projets auquel nous avions souscrit et au sein duquel l'ensemble des participants à la rencontre de Pentecôte 2012 à Aix-les-Bains a sélectionné notre association. Grâce à cette aide fort sympathique du « Klub Terre » nous avons pu embaucher Antoine pour étoffer notre équipe en janvier 2013. Ce jeune réalisateur du film « Mouton 2.0 » contre le puçage des moutons qui commence à être connu en France, a décidé de s'occuper plus particulièrement d'un des premiers « projet ONDINE » d'information en direction des publics précaires de carte des glanages, cueillettes à la ferme et surplus agricoles, tout en effectuant aussi les tournées dans les fermes et les livraisons avec « ONDINE », en attendant de se replonger plus tard dans la réalisation d'un nouveau film.

 

Nous embauchons d'autre part à partir du 3 avril 2013 en tant qu'emploi d'avenir le jeune musicien Arthur pour une période de trois années pour nous aider dans l'avancement de nos projets, tout en étoffant l'équipe avec quatre personnes pour les tournées et les livraisons.

 

Des livraisons hebdomadaires de légumes, fruits, crèmerie, pain et produits transformés provenant de nos adhérents-campagne de l'agriculture biologique locale (ils forment un réseau de plus de 70 agriculteurs et agricultrices) à destination de groupes adhérents-ville (petites structures de l'agglomération lyonnaise : coopératives, petites cantines scolaires, crèches, centres aérés, restaurants, groupements d'achats...) et des livraisons ponctuelles pour des évènements, des rassemblements, des festivals. Dernièrement, le bouche à oreille commence à fonctionner et c'est ainsi que nous livrons plusieurs nouveaux restaurants, une épicerie bio à L'Arbresle, La Pépite verte, et un gîte voisin, la Source dorée, le groupement d'achats collectifs d'une centaine d'étudiants de la fac de mèdecine, l'orphelinat des Angelières à St Cyr au Mont d'Or, et même les salades du Lycée professionnel Edouard Branly à Lyon près de Ménival. Nous livrons régulièrement le resto Soline et le Court Circuit, ainsi que De l'Autre Côté du Pont, le Café Cerise, Waina... et les épiceries bio ou coopératives Sous'l'Cerisier, les 3 Petits Pois, Grain dans le grenier, Fidebio, Harmonie, Sitwonnel et ponctuellement Prairial, la première coopérative bio historique, et le Karnaval Humanitaire de l'INSA... Nous attendons d'autre part que se débloque la possibilité de livrer la petite cantine scolaire de Lentilly... « Respecter les rythmes des saisons, refuser ceux du profit » restent d'actualité pour ONDINE et les stuctures adhérentes en ville sont vraiment contentes d'avoir de tels produits frais provenant de la campagne proche de si belle qualité !

 

ONDINE parcourt généralement chaque lundi les Monts d'Or, Monts du Lyonnais et Côte-Rôtie/Mont Pilat, en allant chercher directement ces produits dans les fermes car pour relocaliser la nourriture le transport des produits agricoles devrait à notre sens être pris en charge par un service public, comme cela est fait pour le ramassage scolaire. Comme ce n'est pas encore acté, ONDINE s'y colle, et cette activité a l'avantage important de permettre un contact régulier avec les agriculteurs, agricultrices, et ainsi pour ONDINE de mieux connaître leurs besoins. Les livraisons se font pour certains le lundi soir et pour d'autres le mardi, avec l'aide de la chambre froide prêtée par l'ARBRALEGUMES au sein du local de l'arboriculteur Raphaël ce qui nous permet de faire la répartition et les pesées.

 

C'est vraiment super que de nombreuses personnes soient venues bénévolement nous prêter la main lors des tournées, au début Claire, Antonin, Anays, Mathieu etc..., et ensuite surtout Laurent, mais aussi Martin, parfois avec son camion, Lucas, Mélodie, Stéphanie et plein d'autres... Et c'est très agréable d'être à deux pour récupérer les légumes et fruits tout en prenant des nouvelles auprès de l'agricultrice, l'agriculteur, et tout en découvrant chaque fois les paysages magnifiques des monts et collines aux alentours de Lyon.

 

Même si nous avons pu fonctionner sans être propriétaire d'un véhicule pendant près d'un an et demi, par le prêt de camionnettes d'amis et la location du kangoo des 3 P'tits Pois, les volumes s'avérant nettement plus importants qu'au début de l'activité, une fourgonnette suffisamment grande devenait urgente. Or, grâce à un tract que nous avons trouvé au restaurant « Couleurs des mets », qui hélas a fermé, nous avons été sélectionné sur 90 porteurs de projets lors d'un week-end mémorable à Aix-les-Bains, les 23, 24 et 25 avril 2012 où tout un groupe de jeunes nous avait accompagné, C'est d'ailleurs un des jeunes qui a présenté l'association ONDINE au palais des congrès d'Aix devant 500 personnes. Et c'est un chèque de 5000 euros qui a été remis à ONDINE le 22 mai 2012 par des personnes fort sympathiques de la fondation « KLUB TERRE », avec qui nous avons décidé de garder des contacts. Nous les remercions ainsi que Mathieu qui a présenté à merveille les objectifs de ONDINE ce soir-là. C'est ainsi que cette somme a permis à notre trésorerie d'acheter la fourgonnette Boxer Peugeot de la structure de paniers 'MIAM qui avait arrêté définitivement son activité, en attendant que cette somme soit remboursée par les commandes de nos structures adhérentes, ce qui nous a permis alors l'embauche d'Antoine.

 

Pour faciliter la partie administrative, nous avons demandé aux jeunes informaticiens d'Airlab de nous mettre en forme une possibilité de commandes en ligne avec production facilitée des bons de livraison et des factures. Cela va pouvoir voir le jour dès le printemps de l'année 2013 si tout va bien. Ce site internet permettra de faire de l'information, d'être présent au niveau de la communication de façon plus visible et actuelle, et de mettre en place également des pages pour répertorier ce projet tant attendu, notamment pour les publics défavorisés, des lieux de glanage, cueillettes à la ferme et surplus agricoles.

 

En effet la livraison bio n'est pas la seule activité de ONDINE, il y a également toute la partie hyper-importante « Solidarité concrète entre ville et campagne » qui nous tient beaucoup à cœur et ce projet en direction des publics précaires en fait partie tout comme les quinze autres projets « ONDINE ».

 

C'est ainsi qu'une équipe spéciale est née pour donner un coup de main à celles et ceux qui s'installent en agriculture biologique. Elle est déjà intervenue pour aider avec huit personnes à monter une serre auprès d'un agriculteur qui s'installe dans le Bas-Beaujolais. Les échanges de pratiques fort intéressants ont eu lieu entre les uns et les autres tout au long de la journée. Des membres de cette équipe sont intervenus ensuite pour terminer l'installation de la serre et pourra à nouveau intervenir selon les demandes. Nous avons des contacts avec des personnes, jeunes et moins jeunes, qui s'installent en agriculture biologique, à Chaussan, Rontalon, Duerne... avec qui il sera possible de fournir des coups de main éventuels.

 

Grâce à un partenariat entre notre association et les chercheurs du Centre de Ressources de Botanique Appliquée (CRBA), ONDINE a pu donner pour faire des tests à quinze maraîchers, sensibles au droit de la libre utilisation des semences, des graines anciennes de légumes trouvées sur Lyon au 19ème siècle, Lyon ayant été une capitale de l'horticulture à cette époque. Une réunion générale pour en faire le bilan a eu lieu le jeudi 18 octobre au Château de Lacroix-Laval. Une autre rencontre seulement entre ONDINE et le CRBA s'est tenue le 21 novembre 2012 pour préciser les aspects de notre partenariat pour l'année 2013, où on a vu que le CRBA comptait énormément sur nous pour faire le lien avec les agriculteurs professionnels avec l'objectif bien réel d'arriver à commercialiser des légumes et des fruits de nombreuses anciennes variétés obtenues sur Lyon il y a peut-être plus d'une ou de deux centaines d'années. Fin mars 2013, ce sera à 25 maraîchers que nous pourront apporter des graines anciennes trouvées sur Lyon pour les tester en tant que légumes de qualité et permettre leur reproduction.

 

Une étude est en train d'être réalisée avec l'aide de Marie-Anne, Carole et Michel sur la recherche de nouveaux débouchés pour les légumes et fruits produits au mois d'août. S'il n'y a plus grand monde à Lyon à cette période, il y a cependant des touristes et des vacanciers dans le secteur qui sont intéressés, tout comme des lieux où ils se rendent : campings, centres de loisirs et gîtes ruraux. On peut aussi s'organiser pour aider ceux qui veulent transformer leurs produits : visites de Lycées agricoles, et autres lieux possibles de transformation sur le secteur... Deux réunions ont eu lieu le jeudi 25 octobre et le 13 décembre. Ce projet avance bien avec des personnes comme toujours très motivées. Nous envisageons la participation à l'appel à projets de l'ADEME contre le gaspillage alimentaire, ce qui entre tout à fait dans nos critères pour faire évoluer le monde. Une autre rencontre pour faire le point est prévue fin avril 2013 avant une période de tests grandeur nature cet été de transformation de surplus de légumes et de fruits, ainsi que de ventes sur les campings, gîtes ruraux, centres de loisirs...

 

Suscitée par « ONDINE », la « fête des récoltes » s'est tenue pour la première fois sur la région lyonnaise à la ferme des Clarines à Saint Maurice sur Dargoire, dans les monts du Lyonnais, le samedi 22 septembre 2012 en partenariat notamment avec l'association ARPE ainsi que les agriculteurs et agricultrices qui font partie du marché du samedi matin sur cette ferme et d'autres associations envronnementales. Avant ou après un repas bio musical dans une ambiance fort sympathique nous avons pu découvrir les produits bio du secteur, le travail du pressoir pour le raisin des Côteaux du Lyonnais, le battage du seigle, le « jeu » d'échanges d'universels, un troc de graines et de plants, et même un atelier de fabrication d'épouventails. À refaire fin septembre 2013 avec peut-être le beau temps et plus de communication. Ce sera probablement cette fois plus au nord de l'agglomération lyonnaise, à Curis-au-Mont-d'Or, au sein des terres des jeunes du GAEC « Boule d'Or », d'autres agriculteurs biologiques et de tous les groupes des Monts d'Or qui veulent bien s'y joindre...

 

ONDINE fait partie du projet de Pôle d'initiatives pour la relocalisation de l'alimentation territoriale (PIRAT) depuis trois ans en partenariat avec actuellement une douzaine de structures (Alter-conso, Arbralegumes, Croc'Ethic, le Passe-Jardin, ARDAB, Le Jardin de Lucie, ARDEAR Rhône-Alpes, Alliance-PEC et les AMAP du Rhône, La Légumerie, Terre de Liens) en lien avec l'École d'Achitecture de Vaulx-en-Velin. Ce projet prend corps de plus en plus même si cela va demander pas mal de temps avant d'avoir les hectares nécessaires pour installer de l'agriculture tout proche de Lyon, une zone agricole expérimentale, une ferme-école, une centre de documentation et un espace de mutualisation pour diverses structures liées à l'alimentation locale. Nous aimerions que ce projet, comme prévu au départ, puisse se faire sur la zone de captage des eaux des Iles du Rhône, gérée actuellement par Véolia, sur Vaulx-en-Velin et Décines. Mais ce n'est pas du tout gagné d'avance...

 

Des centres aérés nous demandent d'organiser des animations sur la nourriture biologique, des visites de fermes pour les petites vacances et l'été prochain.

 

Si nous voulons relocaliser l'alimentation, il est important que de nouveaux agriculteurs ou cueilleurs puissent utiliser un plus large éventail de plantes comestibles pour d'une part constituer une plus-value économique pour eux, d'autre part ces espèces souvent régionales ayant un grand intérêt d'un point de vue gastronomique, culturel, écologique et de santé. Plantes sauvages, aromates, fleurs comestibles, champignons sauvages sont pleinement à utiliser quand on les connaît bien. Nous avons intégré au sein de l'association ONDINE Frédérique Loré qui est très compétente dans ce domaine et organise des formations botaniques sur le terrain accessibles à toutes et tous.  C'est l'activité « Cueille et croque » à contacter directement...

 

Un étudiant en Géographie va démarrer une étude sur un projet « ONDINE » concernant l'installation d'agriculture biologique sur la zone de captage des eaux potables des communes de Chasse-sur-Rhône et Ternay, situées sur la rive gauche du Rhône (côté « empi », disait-on autrefois) au sud de Lyon.

 

Nous attendons que cela avance dans les autres régions et que l'association « Fourches et Champ Libre » soit réellement créée, pour reprendre le projet très demandé de compagnonnage agricole et reprendre contact avec les fermes biologiques et militantes de notre secteur. Ce réseau de formation complémentaire indispensable ne peut se faire qu'à une échelle géographique importante pour qu'il fonctionne vraiment.

 

Nous attendons de compléter l'équipe, ou que des personnes bénévoles prennent en charge des projets comme la promotion du lait de châtaigne et la constitution d'un circuit de lait de vache frais biologique sur l'agglo lyonnaise.

 

Cette année 2013 est marquée par un projet spécifique qui ne peut se faire que tous les 50 ans ! En effet, cela fait 50 ans que le « bio » a été lancé en France (le 23 juin 1963) et comme cela s'est passé à Saint-Martin-en-Haut, cette année nous allons le fêter !

Par une grande fête à Saint-Martin-en-Haut le dimanche 23 juin 2013, probablement sur les terres de l'association d'insertion en agriculture biologique « Jardin d'Avenir » et d'autres évènements et animation sur les marchés et chez tous ceux qui le désirent toute la semaine avant sur Lyon et agglomération. Nous envisageons avec l'ARBRALEGUMES de passer le film « Le secret des champs » d'Honorine Périno dans une grande salle lyonnaise, d'organiser une conférence avec Pierre Besse ou Philippe Baqué contre le bio-business, et bien sûr d'avoir les témoignages de ceux et celles qui étaient présents en 1963 et dans les années pionnières de l'agriculture biologique au sein de la région lyonnaise. Nous envisageons une fête de la musique « bio » au jardin des Amarantes à la Guillotière, avec un marché réservé à celles et ceux qui démarrent en agriculture biologique le 21 juin 2013. L'idée est d'organiser toute cette fête des 50 ans avec l'ARDAB (Association Rhône-Loire de Développement de l'Agriculture Biologique) ainsi que le maximum d'associations et de structures locales intéressées.

 

L'association « ONDINE » garde le même esprit de solidarité et de responsabilité vis à vis des futures générations, en voulant sensibiliser d'une manière concrète au développement d'une réelle nourriture saine et biologique, ainsi qu'à son indispensable relocalisation au sein de l'agglomération lyonnaise...

 

Ondine info   Ondine info   Ondine info   Ondine info

 

23 Juin 1963 – 23 juin 2013